Sécurité

« Limiter les risques et la pénibilité dans nos métiers relève d’une préoccupation permanente, d’une démarche qui m’est très chère.
Partageons tous ensemble cette même culture » – Marc GIROUD

Méthodologie sécurité en phase chantier:

Durant la période de préparation, notre chef de projets procède à l’analyse approfondie du dossier « marché » avec les conseils de notre technicienne hygiène et sécurité, et fournit notamment au maître d’œuvre ainsi qu’au coordonateur SPS les documents suivants :

  • Plans qualité,
  • PPSPS,
  • Le nom du correspondant sécurité.

Sur notre initiative, un rendez-vous est organisé dès que possible avec le coordonateur SPS pour la visite d’inspection commune.
Nous procédons de même pour nos sous-traitants éventuels.

Ensuite, suit une étape d’évaluation précise des besoins en installations de chantier propre à notre lot, toujours dans le respect des prescriptions du PGC (lorsque la réglementation le prévoit) et du code du travail.

Dans les cas prévus par la réglementation, un PGC prévoit une gestion de l’accueil sécurité relativement complète par la mise en place de mesures par le logisticien (badge d’accès, livret d’accueil sur un support de communication commun, une formation à la sécurité sur le chantier une à deux fois par semaine pour les nouveaux arrivants).

Nos procédures internes intègrent également l’accueil des nouveaux arrivants sur le chantier, qu’ils soient salariés ou intérimaires et la remise d’un petit livret d’accueil sécurité présenté de manière ludique pour rappel des règles d’équipements, de manutentions, de signalisations, de travail en hauteur, de produits dangereux, étiquetage, les risques de tous ordres, les règles et les obligations en matière de sécurité.

Nous organisons par ailleurs une réunion d’accueil animée par nos conducteurs de travaux.

Cette dernière est suivie d’une visite du chantier et des installations sanitaires.

* HSE: Hygiène, Sécurité et Environnement

Les principaux points de cette veille sécurité sont :

  • Analyse de chaque situation de travail chantier par chantier,
  • Formations et habilitations de nos compagnons,
  • Distribution et renouvellement des EPI (Equipements de protection Individuelle) adaptés au poste de travail avec vérification du port de ces derniers,
  • Vérification périodique de tous nos outillages et échafaudages,
  • Traçabilité de tous les produits dangereux ou potentiellement nocifs.

Nos compagnons possèdent pour un certain nombre d’entre eux les habilitations et formations ci-dessous (renouvelées régulièrement) :

  • Habilitations nacelles,
  • Habilitations soudage oxyacéthylénique,
  • Habilitations brasage capillaire fort,
  • Habilitations électriques,
  • Sauveteur secouriste du travail,
  • Risques chimiques niveau 1,
  • Homme gaz.

La Sécurité, la Maîtrise du risque et l’Hygiène de chantier sont autant de points qui font partie des priorités de notre entreprise qui s’attache régulièrement à sensibiliser et à former ses équipes sur le sujet.
Preuve en est la distinction honorifique qui nous a été attribuée en novembre 2003 par l’Institut National de recherche et de Sécurité sur proposition de la CRAM Rhône-Alpes :

La Médaille de Bronze de la Sécurité et du Travail

Ce travail est relayé par notre CHSCT, très actif en matière d’hygiène et sécurité.

Enfin, dans le but d’assurer une veille sécurité active, nous avons intégré depuis 2008 au sein de nos équipes une technicienne hygiène et sécurité qui a pour mission de veiller au respect des prescriptions en la matière, définies par le code du travail ainsi que par la norme environnementale.

La sécurité est présente à tous les stades de la conception à la réalisation de n’importe quel ouvrage, puis au cours de son exploitation.

Sécurité des hommes, avec la prise en compte du risque multiple lié au travail, en particulier sur le chantier, source permanente de nouveaux dangers.

La prévention des accidents et des maladies professionnelles fait partie des volontés de l’entreprise et passe à la fois par une prise de conscience de l’ensemble des acteurs (employeur et collaborateurs), une sensibilisation au risque, un apprentissage aux moyens de protections, et l’emploi de matériels fiables qui évoluent sans cesse vers plus de sécurité.

Dimension essentielle qui s’inscrit dans le fonctionnement global de l’entreprise, la prévention sécurité est structurée autour de 3 axes :

  • la prévention et la communication : quart d’heure sécurité organisé à fréquence hebdomadaire avec le conducteur de travaux, notes d’information…,
  • l’intégration et la formation : accueil des nouveaux arrivants, formation continue en sécurité,
  • Veille et analyse : audits internes, analyse systématique des incidents et accidents, veille réglementaire, groupes de travail.

Document unique

L’évaluation de la gravité et de la fréquence des risques auxquels sont exposés nos salariés, les moyens mis en œuvre pour éviter les risques identifiés ou pour au moins les limiter… Cette démarche est retranscrite au sein du document unique mis à jour annuellement.